• Initiée dans une action de sensibilisation à la gestion des déchets et de solidarité, la collecte de piles en faveur du Téléthon se termine aujourd'hui.

    Rendez-vous demain dans les salons de la Mairie, de 10h à 16h30.

    De nombreux jeux et activités vous seront proposés.

    Les piles collectées y seront déposées.

     

    Un très grand merci à tous les parents, à tous les élèves pour avoir soutenu cette action en faveur des  enfants malades.

        29 kilogrammes (kg) ont été    collectés

                                BRAVO

     

    Collecte de piles

    Affiche réalisée par une parente d'élève et des élèves de CM2


    votre commentaire
  • Dans le cadre du dispositif "Ecole et cinéma", les élèves des classes de CM1 et CM2 iront au centre culturel lundi lundi 26 novembre après-midi visionner le film :

    La tortue rouge

    La Tortue rouge  est un long-métrage d'animation  sorti en 2016. C'est une production associant japonais, belges et français.

    Il a été écrit et réalisé par le néerlandais Michael Dudok de Wit. En compétion, ce film a reçu de nombreux prix dont celui décerné à Cannes en 2016 : le prix spécial "Un certain regard".

     Ce dessin animé est un conte.

    C'est l'histoire d'un homme seul au milieu de l'océan lors d'une tempête.

    Il s'échoue sur une île où il rencontre une mystérieuse tortue rouge .....

     

    La tortue rouge, une nouvelle vague de poésie - L'Express


    votre commentaire
  • Dans le cadre du jumelage de la ville d'Orly avec la ville de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe et du travail sur le langage oral et écrit, les élèves de CM2 ont envoyé un premier écrit de présentation de leur école et de la classe aux élèves de CM2 de la classe de l'école Amédée Fengarol à Pointe-à-Pitre. yes

    Archipel de la Guadeloupe

    http://www.gwadaplans.com/images/01_cartes/archipel.gif

     

    Notre école dans un groupe scolaire

      

     Notre école est située dans un groupe scolaire.

     

     L'adresse est :

     1, rue Amundsen à Orly (94310).

     

     Ce groupe comprend une école maternelle et deux écoles élémentaires.

     

     La nôtre s'appelle Paul Eluard A.

     

     Notre école comprend six classes et 91 élèves.

     Il y a un CP - deux CE1- un CE2- un CM1 et notre classe de CM2.

     

     

    Présentation de notre école

     Le bâtiment comprend deux étages et nous avons une cour.

     Dans cette cour, nous avons des tables, un but de foot et de basket, douze jardinières pour les plantations des classes, une fresque réalisée par les élèves inspirée de Keith Haring sur un mur et six arbres dont quatre marronniers.

     Nous avons deux préaux dont un en toile blanche (chapiteau). Il y a également un réfectoire et un gymnase.

     

    Notre classe

     Notre classe comprend 17 élèves, 9 filles et 8 garçons.

     Nous avons une maîtresse (la directrice de l’école) Marie-José Houssard, les lundis et les mardis et une autre, Camille Marchal, les jeudis et les vendredis.

     Il n'y a donc pas d' école les mercredis.

     Organisation

     Il y a des responsabilités qui changent toutes les semaines et des délégués élus pour l' année. Nous avons également deux éco-responsables.

     Les tables de la classe sont disposées en «u». Le bureau de la maîtresse est au fond de la classe.

     On écrit à la craie sur le tableau vert. Nous avons une bibliothèque, deux ordinateurs, des boites à idées, à difficultés et une dernière pour les piles.

    Nous collectons les piles pour participer au Téléthon et aider la recherche médicale.

    Et nous collectons également des bouchons pour aider les handicapés.

     Nous sommes vraiment contents de cette correspondance et on vous dit à très bientôt. :-)

    signé  par:

    Mohamed, Kryston, Sékou, Syrine, Talina, Daryl,Naïla, Nicolas, Kévin, Anis, Loraine, Habibatou, Aymen, Selvalina, Aya, Esther et Maylis.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

    Centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918

    I - Démarrage de la guerre

    Cette guerre démarre avec l’assassinat le 28 juin 1914, l'archiduc-héritier François- Ferdinand d’Autriche lors d'une visite officielle dans la ville de Sarajevo (capitale d’un autre pays La Bosnie Gergovie).


    Des tensions et des conflits entre pays européens s’installent et des alliances se forment entre pays. On parle de « triple Alliance » (dès 1879 pour l'alliance austro-allemande)  puis de « Triple Entente ».

    Armistice


    II - La guerre 14-18
    C'est une guerre longue, qui est, dès 1915, appelée « Grande Guerre ». C'est une guerre mondiale où des puissances extérieures à l'Europe ont un rôle essentiel. Par exemple, en avril 1917, les États-Unis entrent officiellement en guerre. Ils sont cependant déjà impliqués dans le conflit par les fournitures et les prêts d’argent concédés aux pays.
    Cette Première Guerre mondiale utilise de nouveaux moyens avec une mobilisation industrielle pour assurer la fabrication d’armes, la propagande, la mise en place d'une culture de guerre.

    III - Les tranchées
    La Grande Guerre reste cependant d'abord la guerre des tranchées (fossé allongé creusé dans la terre). Sur plusieurs fronts, en particulier sur le front qui traverse le Nord-Ouest de la France, les soldats s'enterrent pendant quatre ans. Dans cette longue guerre de position, les États-majors mènent une guerre d'usure coûteuse en vies humaines. L’idée, pour les deux côtés (français, allemand) est la tactique du «grignotage», c’est-à-dire gagner du terrain sur l’autre. Outre les nombreux morts déjà recensés des deux côtés, cette tactique conduit à la terrible bataille de Verdun en février décembre 1916 qui voit disparaître 500 000 soldats français et allemands !


    En conséquence, près de 70 millions d'hommes ont été mobilisés en 4 ans.


    Cette guerre est terriblement et horriblement destructrice  par l'utilisation d'armes d’artillerie et de gaz. La guerre des tranchées est donc un véritable enfer pour les combattants qui sont souvent dans la boue, le froid, le manque d’hygiène, de soins, de nourriture et avec la peur de mourir. Elle engendre morts, blessés, mutilés « gueules cassées » et traumatise à tout jamais et de façon durable, non seulement les survivants mais également leurs familles !

    IV - Fin de la guerre
    Avant 1918, des propositions de paix blanche ont été faites : en 1916 par l'empereur François-Joseph, en juillet 1917 par des députés allemands, en août 1917 par le pape. Ces tentatives ont échoué. En septembre 1918, la situation dans laquelle se trouvent les Allemands les conduit à rechercher une paix de compromis.
    L'armistice est signé le 11 novembre dans la clairière de Rethondes dans la forêt de Compiègne à 5h15 du matin dans un wagon aménagé en bureau pour le maréchal français Ferdinand Foch (1851-1929).

     
    Quelques heures plus tard, à 11h00, le « cessez-le-feu » sonne sur tout le front mettant un terme à plus de quatre années de guerre.

    Dans toute la France, les cloches sonnent à la volée. Dans le camp allemand, c'est aussi le soulagement. L’armistice permet d'arrêter les combats en attendant la signature du traité de paix mettant définitivement fin à la Première Guerre mondiale le 28 juin 1919 (l’armistice est signé le 11 novembre pour une durée de 36 jours, il sera ensuite plusieurs fois reconduit).


    La restitution de l'Alsace-Lorraine à la France est inscrit dans le traité.


     


    votre commentaire
  • Dans le cadre de "E.D.D." (Education au Développement Durable) et de "E.M.C." (Education Morale et Civique), l'école récolte les piles usagées afin de participer à la grande collecte qui permettra d'apporter un soutien financier au Téléthon. Des boites sont disponibles dans chaque classe à cet effet. Un très grand merci pour votre participation.

    Ces piles seront déposées le samedi 8 décembre à la grande journée Téléthon organisé par la ville d'Orly.

    Lieu en cours de définition

    En effet, cette collecte

     

     

     

     

     

    "21 000€ reversés en 2015

    Pour ces deux premières éditions, l’opération 1 pile = 1 don avait déjà remporté un franc succès. En 2014, elle avait permis de collecter 44 tonnes de piles usagées. Puis, en 2015, la collecte a atteint les 86 tonnes et a permis de reverser 21 000€ à l’Association.


    « Les résultats très positifs de l’édition 2015 nous encouragent à déployer l’opération plus largement pour le Téléthon 2016. […] Nous pouvons raisonnablement espérer que pour notre 3e édition, nous atteindrons un objectif de 100 tonnes de piles collectées, » précise Arnaud Mousset de Mondial Relay."

     extrait du site : www.afm-telethon.fr


    votre commentaire